02/06/2020

Manger du Sens

La transition écologique est la stratégie de protection et de croissance du Gouvernement au sortir de la crise.

Par Elisabeth BORNE Ministre de la Transition écologique et solidaire
  • ministère de la transition écologique et solidaire
  • objectifs de développement durable
  • transition écologique

Plan aérien, plan auto, plan vélo, plan pour les collectivités territoriales : la transition écologique est la stratégie de protection et de croissance du Gouvernement au sortir de la crise. 

On me pose souvent la question de l’articulation entre relance économique et transition écologique dans les mois à venir. Les termes ne sont pas toujours les mêmes, mais nombreux s’interrogent sur la place de l’écologie face à la crise économique et sociale qui vient. Beaucoup me demandent si, comme au lendemain de la crise de 2008, on assistera à un renoncement des pouvoirs publics au nom de la lutte contre le chômage. Je voulais dans ce post, vous apporter des éléments, des preuves, des faits démontrant que cette vision n’a pas cours au sein du gouvernement. Au contraire, nous considérons la transition écologique comme la meilleure stratégie de protection - face aux futures crises climatiques - et de croissance pour créer de nouvelles activités et de l’emploi. C’est d’ailleurs la vision qui est partagée par les instances européennes qui viennent d’annoncer un plan de relance vert de 750 milliards d’euros pour notre continent.

Comment donc allier soutien économique et transition écologique dans les faits?

Prenez le plan de soutien à Air France. Il s’accompagne d’engagements environnementaux historiques pour la compagnie : réduction drastique des vols intérieurs pour les lignes ayant une alternative ferroviaire de moins de 2h30, réduction de 50% des émissions de CO2 sur les vols domestiques d’ici 2024, investissements massifs pour acquérir des avions moins émetteurs. Aucun plan de soutien aérien auparavant n’avait intégré de telles conditions de transition écologique.

Prenez le plan de soutien à l’automobile annoncé la semaine dernière par le président de la République : il vise à sauver un secteur qui emploie directement 400000 personnes tout en accélérant sa transition vers une mobilité plus propre. Je viens de signer le décret qui fait passer le bonus écologique de 6000 à 7000€ pour l’achat d’une voiture électrique et qui augmente la prime à la conversion pour inciter à remplacer 200000 vieilles voitures par des modèles consommant 30% de carburants en moins.

Dans le même temps, les constructeurs se sont engagés à augmenter leurs investissements pour produire dans notre pays 1 million de voitures électriques par an en 2025, et Renault va implanter en France une usine de moteurs électriques qui devait initialement s’installer en Asie. Avec ce plan, la France a vocation à devenir le leader européen de la production de voitures électriques et les Français qui doivent se déplacer en voiture auront accès à des véhicules plus propres.

Prenez le plan vélo : pensé dans la perspective du déconfinement, il rencontre un succès fulgurant. Depuis le 11 mai, grâce au coup de pouce réparation de 50€, plus de 70000 vélos on été réparés. Nous visons 1 million de réparations d’ici décembre. Grâce à la mobilisation des élus locaux, 1000kms de pistes cyclables temporaires sont déployées à travers le pays. Je viens également de signer le décret qui permet de doubler le montant de toutes les aides des collectivités locales à l’acquisition d’un vélo électrique.

Prenez enfin le plan de soutien aux collectivités territoriales : le Premier ministre a annoncé vendredi qu'1 milliard d'euros serait débloqué pour financer des investissements verts dans tous les territoires.

Ces exemples sont autant de preuve de notre volonté de decarboner les secteurs émetteurs de CO2, tout en développant les pratiques les plus écologiques. Et il s’agit là principalement du secteur des transports. Le plan de relance global que nous préparons suivra la même ligne alliant relance économique et transition écologique.

Cette relance durable, c’est tout simplement le choix le plus rationnel pour faire face aux épreuves du présent, tout en préparant l’avenir.

Je sais que vous êtes nombreux à le penser et c’est pour faire écho à cet état d’esprit que je prendrai dès cette fin de semaine une initiative pour fédérer dans toute la France, les TPE et PME qui partagent cette vision.

Source : https://www.linkedin.com/pulse/la-transition-%25C3%25A9cologique-est-strat%25C3%25A9gie-de-protection-et-borne/?trackingId=QPQX6qmWRBea0VwXF8Jflg%3D%3D 

Retour à l'entité