04/07/2021

INTERFEL

BUTTERNOT GAGNANT DU PRIX DU JURY FRUITS ET LEGUMES D’ECOTROPHELIA 2021

Par Aurélia Lépine - Interfel
  • ecotrophélia
  • interfel
  • fruits et légumes frais
  • innovation
  • enseignement supérieur
  • alimentation saine
  • consommation responsable
  • transition alimentaire
  • alimentation-santé
  • alimentation durable

Cette année, la finale du concours ECOTROPHELIA France s’est déroulée le jeudi 24 juin 2021 à Nancy. Après un discours au nom d'Interfel, Jean Sales (représentant du président Laurent Grandin) et Georges Daniel, président du jury Fruits et Légumes ont remis le prix décerné par l’Interprofession des fruits et légumes frais au projet BUTTERNOT proposé par des étudiants de l’ENSAD (École nationale supérieure des Arts Décoratifs), l’ENSAIA (École nationale supérieure d'agronomie et des industries alimentaires) et FMA (Faculté de Marketing et d'Agrosciences).

Avec leur produit, une « alternative aux beurres et margarines naturellement sans matière grasse et à base de légumes, pour vos tartines et préparations », l’équipe a également remporté le prix d’or France Ecotrophélia et le prix « coup de cœur du public » ! 

Quelques minutes après avoir décernés les différents prix, nous avons pu recueillir la réaction de l’équipe : « Nous sommes très émus, ça a été une année durant laquelle nous nous somme est beaucoup investi. Les conditions sanitaires ont fait que la mise en place du projet s’est d’abord fait en distanciel, ce qui a constitué une première difficulté à surmonter. »

Catherine HUMEAU, Professeur en Chimie et Biochimie Alimentaires de l’ENSAIA, ayant encadré l’équipe gagnante est quant à elle « très heureuse de ce résultat, pour l’école mais aussi pour les étudiants qui sont extrêmement méritant, motivés et impliqués dans le projet. Malgré les quelques doutes qui se sont installés au cours du développement du produit, les étudiants ont persévéré. Même si le produit a l’air très simple, le développement a été complexe. »
Laurent GRIMAL, Maître de conférences en sciences économiques, Directeur de la Faculté de Marketing et d'Agrosciences, Coordonnateur du Campus des Métiers et Qualifications Agroalimentaire Grand Est, ayant également encadré l’équipe vainqueur, estime quant à lui que « c’est un résultat exceptionnel ! Nous sommes très heureux. Je ne pense pas que dans l’histoire d’Ecotrophelia il y ait eu beaucoup d’équipes qui aient eu ce palmarès. »

Laurent GRIMAL, Maître de conférences en sciences économiques, Directeur de la Faculté de Marketing et d'Agrosciences, Coordonnateur du Campus des Métiers et Qualifications Agroalimentaire Grand Est, ayant également encadré l’équipe vainqueur, estime quant à lui que « c’est un résultat exceptionnel ! Nous sommes très heureux. Je ne pense pas que dans l’histoire d’Ecotrophelia il y ait eu beaucoup d’équipes qui aient eu ce palmarès. »

Au sein de l’école ENSAIA, l’année démarre avec des séances de créativité afin de trouver des idées de produit alimentaire innovant connecté aux tendances alimentaires du moment. L’objectif de ce projet était de répondre à la tendance du moment qui est de remplacer les matières grasses par des légumes, notamment pour faire de la pâtisserie maison, et de transposer cette tendance dans un produit qui puisse s’industrialiser.

D’après Catherine HUMEAU, Butternot « est un produit qui était attendu, c’est un produit évident qu’il fallait inventer. » L’équipe enseignante a un rôle de coaching avec des réunions hebdomadaires, en les accompagnant dans le développement du projet. Les étudiants acquièrent une vraie attitude de conduite de projet. L’équipe encadrante est vigilante sur le fait que chacun trouve sa place dans le projet. Des soutenances intermédiaires sont organisées tout au long de l’année avec différents domaines d’expertise (marketing, design, communication…) et représentées par une équipe encadrante conséquente.

Selon Laurent GRIMAL, « c’était un groupe très agréable à encadrer et très réactif. Ils avaient une forte écoute et bonne capacité d’adaptation et ce malgré le contexte sanitaire ». Selon Catherine HUMEAU, « Le groupe de cette année qui a travaillé sur Butternot était particulièrement sérieux et organisés, c’était une force tranquille. La principale difficulté qu’ils ont eu était de prendre des décisions. »


L’école va par la suite encadrer une éventuelle poursuite de développement du produit afin qu’il se retrouve sur le marché et ce avec les étudiants.
Pour les étudiants, le fait d’inscrire sur leur CV qu’ils ont participé au concours Ecotrophélia, et éventuellement qu’ils ont gagné un prix, est particulièrement valorisant car le concours est reconnu à l’échelle nationale mais aussi européenne. Le fait d’avoir eu un transfert de leur projet à l’échelle industrielle est une réelle carte de visite pour les étudiants et pour l’école.

Interfel remercie tous les professionnels de la filière qui se sont mobilisés pour cet événement.

Retour à l'entité